Que faire après le Bac ?

Que faire après le Bac ?

L’examen du baccalauréat est l’une des étapes les plus cruciales des deux premières décennies de la vie de tout étudiant. On entend parler de cette épreuve depuis tout petits. On commence à s’y préparer mentalement puisqu’on nous apprend que le résultat en déterminera ce que nous allons faire pour le restant de nos jours. On envisage toute sorte de carrière à laquelle on est éligible, on fait de notre mieux pour obtenir la moyenne générale requise et puis vient le moment où il faut faire un choix, sélectionner un parcours universitaire adapté à ses aspirations professionnelles. Ce qui nous ramène inéluctablement à la question suivante : que faire après mon Bac ?

Dans cet article, nous allons vous présenter une méthode efficace pour apprendre à mieux se connaitre soi-même et, par conséquent, faire le bon choix en termes d’orientation universitaire.

« Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même » - Ghandi.

Ainsi, à la lumière de cette citation perspicace, nous mettons les voiles vers un voyage de connaissance de soi, pour mieux mener le chemin de la vie post-bac. Pourquoi est-il donc important de se remettre en question précisément en ce moment-là ? Pourquoi faire un effort supplémentaire au lieu de simplement sélectionner l’école la mieux classée par rapport à votre moyenne générale ? Sans doute, vous demanderiez-vous !

Car plus que tout autre moment dans votre vie jusqu’à présent, il est temps d’affirmer votre identité. Le bac est aussi important, car il marque le passage de l’adolescence à l’âge adulte, et en tant qu’adulte, vous devez être en mesure de vous définir, de prendre vos propres décisions, et d’en assumer pleinement les conséquences. Lorsque vous n’arrivez pas à vous définir, vous accordez inconsciemment la main aux autres pour le faire à votre place, et c’est ce qui arrive souvent pour les jeunes adultes : les parents, voisins, amis et connaissances sont de majeurs influenceurs dans la prise de décision en ce qui concerne l’orientation universitaire. Cette démarche, bien qu’émanant d’une bonne volonté de la part de ces derniers, doit être remise en question, étant donné qu’en l’appliquant, vous prenez le risque de vous fourvoyer dans une voie qui n’est peut-être pas la vôtre, mais plutôt celle que ces parents, amis et proches auraient aimé emprunter lorsqu’ils en avaient l’opportunité.

Que faire alors ? Comment choisir sa propre voie ?

Pour ce faire, nous vous proposons une méthode ayant fait ses preuves avec de nombreuses personnes à travers le monde en quête de sens et d’une meilleure connaissance de soi lors de périodes d’incertitude et de doutes précédant souvent une décision majeure ou un changement imminent. Il s’agit de la culture de l’Ikigai, originaire d’Okinawa au Japon. Ce concept est perçu comme la raison qui donne envie de se lever le matin et expliquerait selon une légende urbaine la longévité exceptionnelle des habitants de cette région.

Pour trouver son Ikigai, il est nécessaire de se poser quatre questions :

  1. Qu’est-ce que vous aimez faire ?
  2. En quoi êtes-vous-doué ?
  3. De quoi le monde a-t-il besoin ?
  4. Quelle est la tâche pour laquelle on pourrait vous payer ?

Par le biais de ces quatre questions, il vous sera possible de définir le carré : passion – vocation – profession et mission qui se manifestent comme des intercalaires entre les réponses aux questions préalablement posées, au centre de ce carré se trouve votre Ikigai ! Votre raison d’être, qui prend en considération à la fois votre passion, vos compétences, ainsi que la réalité économique du monde qui vous entoure.

Maintenant la question qui se pose est comment appliquer ce cas à la situation du bac. Prenons un exemple concret pour illustrer et vous aider à construire votre propre modèle : Yassine a 17 ans, il vient d’obtenir avec succès son baccalauréat en gestion des entreprises, c’est un grand passionné de sport, il pratique le football depuis son plus jeune âge, il est intelligent, a d’excellentes notes en comptabilité et en gestion des organisations. En réalisant quelques recherches sur internet, il découvre que les entités sportives sont des structures en constante évolution qui investissent des sommes considérables chaque année et recrutent des cadres compétents pour améliorer leurs performances, en appliquant les principes de l’ikigai. Il décide de poursuivre un parcours bac+5 en management et gouvernance des organisations sportives.

Le tour est à vous maintenant, faites le test et partagez avec nous vos résultats au niveau de la rubrique contact de notre site web.