Quels métiers peut-on exercer après un master en marketing digital ?

Quels métiers peut-on exercer après  un master en marketing digital ?

Aujourd’hui plus que jamais, le digital n’est plus une option. La révolution numérique a bouleversé le monde de l’entreprise et le marketing ne fait pas exception. Dans cet article, nous allons aborder certains métiers qu’un diplômé de master en marketing digital peut occuper.

Digital manager/responsable marketing

Il s’agit du responsable « multi-tâches » dans le monde des métiers du marketing digital. Son objectif est toujours de gagner des clients et des parts de marché. Pour ce faire, la responsabilité du Digital manager s’étend sur une série d’activités : le benchmark et l’étude de concurrence, la définition de la stratégie et du budget du projet, l’établissement de l’agenda des professionnels ainsi que le cahier des charges, etc.

Community manager

Comme son titre l’indique, ce métier du marketing digital est lié à l’animation de la communauté de followers et followers potentiels sur les réseaux sociaux. Il assure la promotion et la visibilité des produits/services du client auprès de ces réseaux : il est donc amené à maîtriser les codes de communication d’Internet, à développer un réflexe et une réactivité pointus et à être à jour par rapport aux centres d’intérêt des followers pour pouvoir gagner leur attention.

Media planner 

A la différence du Community manager qui suit la réaction des followers et des clients vis-à-vis des publications sur les réseaux sociaux, le Media planner agit en amont : c’est le responsable du lancement des campagnes publicitaires dans les grands médias traditionnels et le web. Toujours en coordination avec son équipe, le Media planner est amené à échanger avec le chef de publicité et le directeur de clientèle sur la réalisation des objectifs de communication et à déterminer les médias (TV, presse, radio, affichage, Internet, mobile…) adéquats pour atteindre ces objectifs avant d’établir le contenu et la diffusion.

Chargé de communication 

Responsable aussi bien de la communication externe qu’interne de l’entreprise, le chargé de communication œuvre pour attirer et fidéliser la clientèle. Son métier tourne autour de trois axes principaux : clients, presse et notoriété institutionnelle. Il s’agit donc d’améliorer l’image de marque sur le marché, et ce, via une stratégie de communication en collaboration avec la direction commerciale et marketing. Le choix des messages et les supports les plus pertinents relèvent directement de sa responsabilité. Pour ce qui est de la notoriété institutionnelle, le chargé de communication assure l’organisation des conférences de presse, ainsi que la coordination de l’évolution du showroom de l’entreprise et les activités correspondantes : visites, photos, etc.

Traffic manager 

Au carrefour des métiers du marketing digital et des sciences de données, le Traffic manager est le responsable le mieux placé pour assurer le développement des stratégies commerciales sur le web. Comme son titre l’indique, ses tâches principales sont liées au suivi et à l’analyse du trafic des internautes et de la fréquentation des sites. Cette maîtrise de l’audience permet de détecter les cibles commerciales, fidéliser les clients internautes et optimiser l’exploitation commerciale du site. L’ensemble de ces tâches se font suivant des algorithmes précis et des indices quantifiés : nombre de visiteurs uniques, de pages vues, de clics, etc. C’est cette précision des données sur le comportement des clients qui donne au Traffic manager sa notoriété dans la prise de décision dans toute stratégie digitale.

Finalement, un master en marketing digital est donc un portail de formation pluridisciplinaire qui prépare l’étudiant à une panoplie de métiers du marketing digital dans un marché de plus en plus évolutif, celui du numérique. Les exemples que nous avons cités dans cet article ne présentent qu’une partie de l’étendue des métiers du digital : cette formation permet à l’étudiant de développer lui-même sa carrière dans le sens qu’il entend, en communication, publicité, consulting, presse, etc. D’autres métiers peuvent être cités et qui sont souvent au croisement du marketing digital et d’autres domaines : attaché de presse, responsable événementiel, Category manager, etc.