Comment rédiger un projet professionnel ?

Comment rédiger un projet professionnel ?

Jeune diplômé ou professionnel expérimenté, chacun doit, à un moment donné, rédiger son projet professionnel, qui peut être défini comme la formalisation d'une évolution souhaitée de sa situation professionnelle. Cette formalisation doit indiquer les moyens et les modalités nécessaires à la réalisation du projet.

 

La construction du projet professionnel se fait en 3 grandes phases.

 

  1. C’est un projet professionnel mais avant tout personnel

 

Votre projet professionnel se basera sur vos compétences actuelles (ou futures), vos expériences et réalisations. Mais avant d’aborder ces éléments, il faut se focaliser sur vos traits de personnalité, vos rêves d’enfance, vos aspirations, vos passions et motivations, ainsi que vos valeurs et principes.

 

Selon le mode de vie que vous souhaitez avoir, votre projet professionnel peut prendre différentes formes. Certains sont motivés par les bénéfices qu’ils peuvent reliser, d'autres par un besoin de reconnaissance professionnelle à satisfaire, ou encore une envie d’aider les autres et avoir un impact. Soyez honnête avec vous-même pour évaluer ce qui compte le plus pour vous, comme ça vous aurez une base solide qui vous facilitera la prise de décisions futures ainsi que la défense de votre projet professionnel en cas de besoin.

 

Cette phase peut prendre quelques heures ou des semaines pour la cerner, ceci dépend du niveau de conscience que vous avez développé tout au long des années passées.

 

  1. Passons maintenant au côté professionnel

 

Il est temps d'établir votre bilan de compétences. Cette étape peut être aussi simple que la rédaction d’une liste rassemblant vos savoirs, savoir-faire (ou compétences techniques), savoir-être (ou soft-skills), comme ça peut être également plus complexe en ayant recours à un cabinet de conseil en orientation professionnelle, où vous passez plusieurs entretiens et divers exercices écrits pour déterminer quelles sont vos compétences. À l’issue de ce parcours, le conseiller vous donne une liste de métiers dans lesquels il estime que vous poirriez vous épanouire.

 

Astuce : Le bilan de compétences en mode DIY peut être insuffisant et le cabinet de conseil peut être trop complexe et coûteux. Une autre option qui combine les deux est possible. Il existe des sites web offrant des questionnaires interactifs dont l’objectif est d’identifier votre profil perso et professionnel et vous proposer par la suite des suggestions en se basant sur vos réponses.

 

  1. Confrontez-vous à la réalité

Bien qu’il s’agisse de votre projet professionnel, vous ne devez pas vous enfermer  dans une bulle.  Vous devez prendre en considération d’autres facteurs externes afin d’avoir un projet professionnel solide qui couvre plusieurs facettes. 

 

Commencez par demander l’avis de vos proches (famille et amis), servez-vous de ce simple outil qui vous permettra d’avoir des réponses quantifiables et qualifiables : un questionnaire d’une vingtaine d’items sur les qualités et compétences que vous avez ou non. Vous aurez peut-être de bonnes surprises !

 

Une fois que vous avez l’avis et les réponses de vos proches, il est temps de confronter ce que vous avez avec la situation actuelle et future de votre projet. Utilisez les informations que vous avez recueillies pour bien structurer et perfectionner votre projet professionnel.

 

Vous constaterez sans doute qu'il y a un écart entre votre situation actuelle et vos objectifs, d’où la nécessité d'établir un plan d’action clair et détaillé que vous mettrez à jour régulièrement.

 

N’oubliez pas ce que vous avez appris du Covid-19, il faut toujours prévoir un plan B. Tout un tas de raisons peuvent compromettre votre plan A : une formation annulée, le manque de financement pour votre projet ou un associé qui vous lâche…

 

Et… prêts, partez !

C’est le moment de passer à l’action ! Cela peut aller de la simple rédaction de votre CV à la création d’entreprise. Avancez chaque jour dans votre projet et ne vous laissez pas traîner, sinon vous serez victime de la procrastination !

 

Conclusion

Vous êtes sur le point de choisir une activité professionnelle que vous exercerez pendant plusieurs année. Bien que vous soyez toujours libre de la changer, il serait dommage de consacrer autant de temps, d'efforts et d'argent à un travail qui ne correspond pas à votre personnalité.

 

Lorsqu'elle est l'objet d'une passion, une profession n'est pas seulement un moyen de gagner sa vie, mais c’est aussi et surtout une source d'épanouissement personnel.

 

Quoi qu'on vous dise, n'oubliez pas que vous aurez le dernier mot. C'est VOTRE projet professionnel ! Ne vous laissez pas imposer une direction que vous n'avez pas vraiment choisie.