Quels sont les métiers de la banque ?

Quels sont les métiers de la banque ?

La banque est un acteur majeur de toute économie, elle permet de répondre à une multitude de besoins chez les agents économiques, notamment la collecte de l’épargne des individus, l’octroi de moyens de crédits et de solutions de financement, le conseil aux particuliers et aux entreprises ainsi que l’accès à une panoplie de moyens de paiement et l’intermédiation au niveau des marchés financiers…

Assumer une fonction aussi centrale implique la nécessité d’avoir des ressources matérielles et humaines à disposition.

Nous nous intéresserons au niveau de cet article principalement à l’humain, à travers une découverte de ses principaux métiers.

Dans un premier temps, quel parcours faut-il faire pour accéder aux métiers de la banque ?

Bien que le cœur de l’activité d’une banque est la finance, plusieurs parcours peuvent vous assurer un recrutement, et ceci est principalement dû au fait qu’une banque a une large chaîne de valeur. On y trouve des commerciaux, des chargés d’études marketing, des techniciens IT, des responsables communication, des ingénieurs en informatique… En conséquence, plusieurs parcours vous donneront accès aux métiers annexes ou de support de ce domaine.

Toutefois, si votre objectif est de faire partie du cœur de la dynamique bancaire, l’orientation de votre filière académique devra tendre vers la gestion financière et comptable ou encore l’audit et le contrôle de gestion. Bien entendu, vous devrez décider préalablement si vous souhaitez occuper un statut de responsable ou passer par les métiers du middle management d’abord et c’est sur la base de votre réponse que vous saurez s’il faut opter pour un DUT/BTS, une licence ou un master.

Maintenant que nous avons une idée sur le type de formation à poursuivre pour faire carrière dans la banque, voici quelques-uns des métiers les plus communs que vous pouvez envisager :

  • Le chargé de clientèle : Aussi appelé gestionnaire de compte personnel, il est l’un des principaux contacts des clients avec leur banque et demeure à l’écoute de leurs besoins. Il fait partie de la force de vente et propose des produits et des services répondant au mieux aux attentes exprimées par les clients. Il a aussi un rôle d’orientation puisqu’il est amené à informer ces derniers sur les offres et solutions que sa banque leur propose.
  • L’analyste financier : Il évalue la situation financière des entreprises en prenant en considération plusieurs ratios, tels que la rentabilité, la solvabilité, la liquidité, l’autonomie financière, l’équilibre… Il collecte ainsi les informations utiles et pertinentes, les traite, les analyse et les incorpore dans différents modèles afin de favoriser la prise de meilleures décisions possibles, tout en veillant à évaluer leurs impacts financiers sur tous les domaines d’activité stratégiques de l’entreprise.
  • Le comptable : Il est chargé d’enregistrer, suivant les normes préconisées par l’état, chaque mouvement financier réalisé par la banque et d’établir ainsi les états de synthèse de l’établissement. Sa responsabilité est importante puisqu’il est garant de la fiabilité des données et de la communication financière de l’entreprise.
  • L’auditeur : Il est un expert en gestion, management et comptabilité, dont la mission première est de vérifier la régularité des comptes d’une entreprise. L’audit étant une obligation légale, son rôle est central au sein d’une institution financière, il est amené ainsi à organiser des missions d’audit bancaire, assurer la revue et les travaux des auditeurs juniors, effectuer des analyses et évaluations, tout cela afin de rédiger un rapport englobant des recommandations et un plan d’audit interne dont il sera responsable par la suite en termes de mise en place.

En somme, la banque joue un rôle majeur dans le bon fonctionnement du circuit économique. Ses métiers, malgré le fait qu’ils vont sûrement connaître des mutations processuelles et évoluer comme ils l’ont toujours fait, demeurent des professions et des carrières d’avenir. Ils constituent une partie conséquente de la demande au niveau du marché du travail et qui augmentent annuellement vu la croissance de leur effectif. Il s’agit là d’un vecteur d’employabilité sur lequel un jeune financier peut compter pour lancer sa carrière.